En réponse à la détresse économique américaine, Trump s’engage dans le protectionnisme

Mesures protectionnistes : les américains continuent à se tromper d’analyse ! Ce vendredi 1er juin 2018 à 4h, heure américaine, entrent en application des taxes douanières de 25% sur l’acier, et de 10% sur l’aluminium. Wilbur Ross, secrétaire d’état au Commerce américain, vient de l’annoncer à des journalistes.

Les américains, sous l’impulsion de Donald Trump continuent à mal analyser les problèmes, malgré des signes de plus en plus nets montrant qu’un effondrement du « système » américain est engagé. Continuer la lecture de En réponse à la détresse économique américaine, Trump s’engage dans le protectionnisme

Pour Jean-Marc Daniel, économiste à BFM, … la croissance ne crée plus l’emploi ! A LA BONNE HEURE !

Ce matin 11 mai 2018, on est stupéfait : avec quelle légèreté l’économiste Jean-Marc Daniel relativise l’idée que LA CROISSANCE CRÉE L’EMPLOI !!! (France Inter, interview par Marc Fauvelle, à 60% de l’enregistrement environ).

Cette « tarte à la crème » de l’économie, ressassée JOUR APRES JOUR PENDANT DES DIZAINES D’ANNÉES, par tous les économistes en vue de France et de Navarre, eh bien Jean Marc Daniel, vient de reconnaître à demi-mots QUE C’ÉTAIT FAUX ! Et comme ça, l’air de rien…un peu comme on met une lettre à la Poste…

ALORS IL N’Y AURAIT AUCUNE RESPONSABILITÉ DES ÉCONOMISTES, D’AVOIR COLPORTÉ CE BOBARD ? M DANIEL EST-IL CONSCIENT QUE QUAND ON SE TROMPE A CE POINT DANS UNE ENTREPRISE, ON EST VIRÉ ?!

Des dizaines d’économistes ont traité d’imbéciles tous ceux qui prétendaient le contraire ! Cette phrase « C’EST LA CROISSANCE QUI CRÉE L’EMPLOI » a été répétée sur tous les médias, plusieurs fois par jour, et reprise par les plus hautes instances politiques !! Et voila M Daniel qui réalise tout à coup que malgré un taux d’investissement de 24% et une croissance de 2% en 2017, l’économie française n’a pas créé d’emploi !

Faut-il rappeler que cet AXIOME CENTRAL DE LA SCIENCE ÉCONOMIQUE a justifié toutes les politiques de rigueur depuis 40 ans, la pression mise sur les salaires, toutes sortes de reculs sociaux, ainsi que des licenciements ?

LA CROISSANCE NE CRÉE PAS L’EMPLOI DONC, on en prend acte. Sans être économiste, je le savais déjà depuis longtemps (1). Malgré celà, la déculpabilisation des chômeurs et des travailleurs n’est pas pour demain. M Daniel affirme, citant les propos de Jean Bassères, Délégué Général de Pôle emploi, tenus devant le sénat, « qu’il faut oublier l’illusion qu’on a eu dans les années 1960-70 (2), que la croissance organisée par la politique économique permettait d’atteindre le plein emploi. On est dans une phase où on a besoin de modifier l’attitude générale des demandeurs d’emploi, et passer de logiques de simple savoir-faire, à des logiques de savoir-être ». Le chômage de masse, vous l’avez compris, c’est donc avant tout la faute des chômeurs eux-même…ces gens mal formés, qui ne savent pas « être »(3)

C’est formidable. A peine une première ânerie reconnue, le voilà qui en invente une seconde : imaginez-vous qu’une entreprises se retient de faire du bénéfice, au motif qu’elle ne trouve pas sur le marché de personnels assez formés ? Evidemment non ! Et donc s’il n’y a qu’un seul poste qualifié à pourvoir, l’employeur prend le candidat qui est le mieux formé, et c’est peut-être difficile, mais il n’y a pas 2 postes à pourvoir pour autant !

Cela me donne envie de paraphraser Michel Audiard… quand les économistes « à la noix » voleront en orbite, Jean Marc Daniel sera géostationnaire !

Bravo à Marc Fauvelle, pour sa magnifique interview, dont les questions et les interruptions très à propos, ont perçé à jour la supercherie de M Daniel !

Vincent Rey

(1) Courbe publiée sur le blog de Paul Jorion en octobre 2016.

Où l’on voit que malgré une croissance du PIB à peu près régulière entre 1% et 1.5% (sauf en 1993 et en 2008), la croissance du taux de chômage oscille elle entre 0.8 et 1.2 (soit entre -20% et +20%), outrepassant à maintes reprises et très largement la croissance du PIB. (Source des données INSEE, repris dans un tableau Excel disponible ici)

(2) Notez l’inertie de la prétendue science, 40 ans à se rendre compte d’une évidence.
(3) Un début de négation de leur existence ? des sous-hommes ? untermensch ?

Elaine Herzberg, « faux positif » pour le robot UBER.

L’enquête avance, dans l’accident entre une voiture robotisée de Uber qui a causé la mort d’une piétonne nommée ELaine Herzberg, qui traversait la nuit en dehors d’un passage piéton. Elaine Herzberg a été analysée par le véhicule UBER comme un « faux positif ». Ses deux chaussures blanches ont bien été « vues » par le robot, mais considérées comme quelque chose de non humain, ne nécessitant pas d’intervenir. Dans un précédent article, je faisais part de mon scepticisme, devant d’une part, l’option d’expérimenter ces robots dans le monde réel, et d’autre part, devant l’obligation de vigilance imposée au « conducteur ».

Imaginez-vous à la place de la « conductrice » : vous devez poser les mains sur le volant, sans trop l’agripper, car la voiture se conduit toute seule, , mais SI un imprévu intervient ET SI vous sentez que le véhicule ne réagit pas comme il le devrait, ALORS vous devez agripper le volant, et prendre immédiatement (aussi rapidement qu’un conducteur normal) les bonnes décisions. Or une telle chose est impossible, pour 2 raisons :

Premièrement parce que cela implique une comparaison d’analyse homme/robot au début de la situation de danger. La conductrice, si elle avait été ingénieure, aurait pu imaginer par exemple que suite à un calcul, le robot ne freinait pas intentionnellement pour garder toute l’adhérence aux roues en effectuant un virage brutal. Cette comparaison homme/robot est peut-être possible dans un avion, où les décisions en l’absence d’obstacles dans l’air ne se prennent pas à la seconde. Mais elle prend trop de temps dans une voiture, et elle dépasse la capacité d’analyse d’un conducteur ordinaire, lorsqu’il est sur le point de percuter quelqu’un.

Deuxièmement, parce qu’on ne peut pas demander à quelqu’un d’être vigilant, en le plaçant dans une situation d’attente. En roulant la nuit, sur cette route déserte dans un véhicule automatisé prenant toutes les décisions, les ingénieurs de UBER ne pouvaient pas ignorer que la vigilance de la conductrice baisserait, et d’ailleurs cette baisse de vigilance était observable. Des situations d’attente comparables sont connues : on ne laisse pas par exemple, quelqu’un attendre un train trop près du quai, car on sait que cette attente le conduit immanquablement à distraire son attention. Il va par exemple prendre un livre, ou jouer avec son téléphone. C’était le cas, en effet, de la conductrice UBER, qui regardait ailleurs que devant elle au moment où Elaine Herzberg traversa soudainement la rue.

Une vie humaine pèse peu devant les énormes profits escomptés des robots voiture, estimés à 500 milliards de $, soit à peu près un quart du PIB de la France. Sinon pourquoi cet empressement à tester ces robots dans le monde réel ? Il faut d’ailleurs s’attendre à d’autres accident, si on continue à tester ces véhicules ainsi, car on sait aujourd’hui que les règles routières ne sont pas homogènes, et qu’il existe de plus des usages non écrits, qui diffèrent selon les zones géographiques. Et donc si ces robots n’ont pas d’autres possibilités que de tester un nombre infini de situations, ils doivent le faire dans des espaces virtuels, en consultant des bases de données, et non dans le monde réel. A la manière d’alpha-go zero, ce robot désormais imbattable par un humain au jeu de go, et qui s’est perfectionné en jouant contre lui-même.

Mon premier article sur Elaine Herzberg

article de industrie-techno, faisant le point sur la technologie

Ces fous furieux, que le capitalisme a déshumanisés : Alek Minassian, Toronto, avril 2018.

L’attentat de Toronto, commis par  Alek Minassian (10 morts, et 5 blessés graves) vient de me donner une nouvelle fois raison. Le terrorisme en expansion est un phénomène qui dépasse largement le religieux. Ses racines puisent dans la déshumanisation(0), dans la solitude, en quelque sorte dans le « déficit d’existence » que génèrent nos sociétés. Alek Minassian n’était pas islamiste mais INCEL (célibataire involontaire), et il a brandi cette identité pour commettre son acte terroriste, en déclarant dans un post « The Incel rebelion has already begun. We will overthrow all the Chads and Stacys. » (traduction : « la rebelion incel a déjà commencé. Nous renverserons tous les Chads et les Stacys »..)

Les « Stacys » et les « Chads » (1) est une expression moqueuse, désignant les fils et les filles des enfants de bourgeois, bénéficiant d’un bon réseau. Le « Chad » typique a obtenu une licence de Droit, il a reçu à 16 ans sa BMW en récompense de son bac, il joue au tennis, et obtient facilement les faveurs sexuelles d’une « Stacy », son équivalent féminin. Les « Chads and Stacys » trouvent aussi facilement un job grâce au réseau de leurs parents, et ne tardent pas à venir habiter les quartiers chics des villes, lorsqu’ils se marient et fondent une famille.

Le terrorisme INCEL est donc né. C’est en quelque sorte une guerre contre « l’establishment économique et sexuel ». Si l’on ne s’attaque pas aux racines de cette déshumanisation, il faut se préparer à voir émerger d’autres types de terrorisme.

(0) deshumanisation (wikipedia) . Selon le professeur Ervin Staub, la violence collective correspond à un processus évolutif trouvant son origine dans la frustration de besoins humains primaires tels que les besoins de sécurité, d’identité positive, de contrôle et de compréhension du monde qui nous entoure, et d’autonomie. Cette violence émergerait plus facilement lorsque les conditions de subsistance deviennent difficiles au sein d’une société en raison de problèmes économiques, de conflits politiques ou encore de changements sociaux importants.

(1) https://en.wikipedia.org/wiki/Chad_(slang)

« le chauffeur peut disparaître sur un simple claquement de doigt ! »

Vincent Rey le 7 mars 2018

L’humour de François Lenglet, économiste en chef de France2  déclarant « le chauffeur peut disparaître sur un simple claquement de doigt ! » est décidément impayable !

Un claquement de doigt, qui pourrait bien être aussi sec que le claquement de la guillotine, si la technologie continue d’envoyer ainsi des milliers de gens au chômage (1), sans que cela fasse sourciller les économistes…

(1) 420 000 personnes employées dans le transport routier, selon la Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR)

 

 

 

Législatives italiennes : ce « système » qu’on ne voit pas, comme le nez au milieu de la figure…

Vincent Rey, le 06 03 2018

Les italiens viennent à leur tour de donner une gifle (0) à « l’Establishment » italien », en donnant 56% des sièges de l’assemblée nationale à divers partis populistes, de gauche comme de droite.

Continuer la lecture de Législatives italiennes : ce « système » qu’on ne voit pas, comme le nez au milieu de la figure…

25 % d’inactifs dans les pays de l’Union Européenne. Où nous emmène la concurrence ?

Vincent Rey, article publié sur le blog de Paul Jorion, le 23 février 2018

Que représentent 3 millions de chômeurs en France ? Ce chiffre n’a pas tellement de sens, si on ne le met pas en proportion de la population active. Il est en outre peu fiable, car chaque gouvernement a ses méthodes de comptage, et radie plus ou moins vite les chômeurs des listes. Le Taux d’emploi (%) est donc un moyen plus fiable, pour mesurer l’activité d’un pays, la population inactive pouvant se déduire de la différence. L’utilisation du taux d’emploi a aussi l’avantage de faire apparaître (par déduction) les oisifs, qui ne sont pas en nombre négligeable (1).

Continuer la lecture de 25 % d’inactifs dans les pays de l’Union Européenne. Où nous emmène la concurrence ?

Amazon va créer 2000 emplois…tant qu’on parle d’Amazon, tout baigne pour Amazon…

Vincent Rey le 16 février 2018

On annonce ce matin avec enthousiasme que Amazon va créer 2000 emplois en France en 2018 ! formidable !?

En fait, Jeff Bezos (CEO d’Amazon) doit bien rire, en observant la publicité qu’on lui fait à bon compte, en relayant de telles informations, qui ne pourraient bien être que des bobards ! Il y a quelque temps, on nous annonçait qu’Amazon livrerait bientôt par drone, directement à domicile ! (1). Où sont-ils les drones ?

Continuer la lecture de Amazon va créer 2000 emplois…tant qu’on parle d’Amazon, tout baigne pour Amazon…

Quand chercher un emploi devient aussi difficile que de trouver un billet de 500 balles

Vincent Rey, billet publié initialement sur le blog de Paul Jorion, le 5 février 2017

On blâme volontiers en ce moment, les chômeurs qui ne cherchent pas VRAIMENT un emploi.

Cela m’amène 2 réflexions :

Continuer la lecture de Quand chercher un emploi devient aussi difficile que de trouver un billet de 500 balles

2400 licenciements chez Carrefour. Ne le voyez-vous pas, le « système » ?

Vincent Rey, 25 janvier 2018

Alexandre Bompard est PDG de Carrefour depuis cet été. Il a laissé en plan la fusion FNAC-DARTY, une mission inachevée pour laquelle il a perçu selon Médiapart, la somme de 12 millions d’euros. Ce 23 janvier 2018, il présentait son plan de « modernisation » pour le groupe CARREFOUR, un plan ambitieux, puisqu’il prévoit la suppression de 2400 emplois.

Continuer la lecture de 2400 licenciements chez Carrefour. Ne le voyez-vous pas, le « système » ?