Angers : Géant Casino invente la concurrence à la production de chômeurs

Et voila, un premier hyper sans personnel sera ouvert le dimanche, à Angers. Il s’agit d’un Géant Casino.

Astucieuse, la combine de Géant Casino ! La loi interdit de faire travailler les personnes le dimanche, bien ! mais si personne ne travaille plus dans le magasin, c’est légal ! On appelle ça un « nouveau service », destiné à « satisfaire nos clients », et hop le tour est joué !

Lire cet article du Parisien

Ensuite qu’est ce qui va se passer ?

Eh bien c’est assez simple à comprendre : Géant Casino en économisant 1 jour sur 7 de charge salariale (pour l’instant le magasin ne sera ouvert sans personnel que le dimanche), va pouvoir décaler la concurrence en étant moins cher. Et donc que va faire la concurrence ? Exactement la même chose. Puis le processus va s’amplifier, ce sera le premier qui proposera 2 jours sans personnel, puis 3, 4, puis 7.

Que feront alors les milliers de caissières mises au chômage, ou les gens qui auraient pu prendre ces emplois dans le futur ? Eh bien peut-être que certains se laisseront tenter pour aller braconner du bois de rose (4000 euros le tronc, très prisé des chinois), à moins qu’il ne se dirigent vers le Botswana, pour aller braconner de la corne de rhinocéros. Plus vraisemblablement, ils iront rejoindre les banlieues urbaines dégradées, et grossir l’activité de divers traffics dans l’économie parallèle.

Supprimons tous les jobs à la cons (et le job de caissière doit en faire partie), puisque la preuve est faite que c’est possible techniquement. Mais ne laissons pas la catastrophe sociale se produire, organisons parallèlement la gratuité sur l’essentiel !

Nous ne sommes qu’AU DÉBUT DU PROCESSUS DE LA DISPARITION DES EMPLOIS. Plusieurs rapports très sérieux concordent : près d’un emploi sur 2 existant sera menacé par la technologie (1)(2) dans les 20 ans.

Comment na pas voir que cela va rejeter toute une partie de la population à la marge ? Délocalisation, logiciellisation, robotisation, ont déjà fait passer la part de l’industrie dans le PIB français de 30 à 10% ! Et ce ne sont pas des « start’ups » qui pourront inverser la tendance ! La plupart du temps, elle ne font leur marge qu’en économisant ou en rationalisant du travail humain !

Résignons-nous à cela, et nous allons assurément vers le monde merveilleux d’Elysium !!!

Vincent Rey
findutravail.net

(1) « According to our estimates, about 47 percent of total US employment is at risk » dit cette étude d’Oxford University. (traduction : Selon nos estimations, 47% de l’emploi total américain est en risque »).

(2) Pour S. Scarpetta, directeur de l’Emploi, du Travail et des Affaires sociales à l’OCDE 50% des emplois français actuels auront disparus ou seront fortement impactés d’ici à 2040

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *