Tout est profond chez le président Macron

Cet article pourtant anodin, et dépourvu de toute insulte, m’a valu une censure totale sur Facebook du 30 avril au 3 mai inclu.

Tout est « profond « chez le président Macron, il « pense profondément », il « croit profondément », il « considère profondément », il « regrette profondément »…je suis sûr qu’il « marche profondément », qu’il « dort profondément », qu’il « nage profondément »…qu’il…qu’il…bon. Un peu répétitif de dire « profondément » tout le temps comme ça.
Il nous ENFUME profondément, ça c’est sûr, avec ses baisses d’impôts. La vraie réforme fiscale, serait celle qui consisterait à mettre fin à la régressivité de l’impôt pour les revenus supérieurs à 10000 euros par mois, tel que le propose Thomas Piketty (voir revolution-fiscale.fr).


Quant à ces pathétiques tentatives de faire croire qu’il a de l’empathie pour les modestes, il faut être acteur pour jouer la comédie, et pas un acteur amateur…un exercice difficile, lorsque de surcroît, on laisse les LBD40 dans les mains de la BAC, et que les tirs aux visages perdurent dans les manifestations. Ses longs silences, ses regrets simulés, ne suffiront pas à faire oublier les mutilations de jeunes femmes, ou le bastonnage criminel de Mehdi K et cachent maladroitement son mépris pour les classes populaires.


Une explication sincère de ce qui ne marche pas dans le capitalisme n’était pas au rendez-vous hier, malgré 5 mois de réflexion. Ces 5 mois ont au contraire révélé ce qu’ est vraiment Emmanuel Macron : un maillon de ce « capitalisme de connivence » (tentative de vendre ADP, de la FDJ, des barrages en pleine crise des Gilets Jaunes).
Aussi je me permettrais de dire que notre président, pour qui j’ai pourtant voté faute de mieux, m’est désormais profondément antipathique.

Vincent Rey
findutravail .net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *