Les « Gilets Jaunes » prennent conscience de l’apartheid économique

Hier-soir 10 décembre 2018, l’intervention du Président Macron ne donne aucune perspective. Les français attendaient une vision libératrice du futur, ils n’ont eu qu’un « petit papa noël », distribuant de « petits cadeaux ».

Partout dans le monde, la classe moyenne souffre. Le monde n’a jamais été aussi riche, mais la richesse est captée par une minorité de détenteurs de capitaux, au dépens du travail et des salaires. En 2017, 1% de la population mondiale a capté 82% de la richesse créée.

Les « Gilets Jaunes » sont l’appel de détresse que lançait la classe moyenne française, attaquée non pas par le Président Macron comme elle le croit, mais par un ultra-libéralisme international affranchi de toute morale, utilisant l’emploi comme un moyen de chantage contre les Etats. Un capitalisme qui était en train de couler en 2008, et que les citoyens ont pourtant renfloué à leur frais en 2008.

Puisqu’ils ne doivent en attendre aucune reconnaissance, que les « Gilets Jaunes » deviennent alors un signe de ralliement mondial, contre cette « religion féroce » et l’Apartheid économique.

V Rey
findutravail.net

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *