Attentat suicide : Scott Paul Beierle, alias « Scott Carniflex » nouveau terroriste INCEL…

Qui était Scott Paul Beierle ?

On sait de lui qu’il avait été arrêté 2 fois, une première fois en 2012 après avoir saisi une jeune femme à la cantine du campus de l’université de Floride à Tallahassee, et une deuxième fois en 2016 dans un complexe d’appartements de Tallahassee, pour avoir saisi les fesses d’une jeune femme en train de prendre un bain de soleil, après qu’elle ait décliné sa proposition de lui mette de la crème.

Selon son profil Linkedin, Beierle aurait exercé le métier de professeur d’anglais dans le Maryland, de 2005 à 2007, avant de s’engager dans l’armée en 2008, où il a passé 2 ans. De 2011 à 2013, il aurait repris des études à la Florida State University, et obtenu en 2013 deux nouvelles maîtrises : l’une en administration publique, et l’autre en « organisation urbaine et régionale ».

Il se disait à la recherche d’un emploi depuis juin 2013. Selon « BuzzFeed News », il aurait posté peu après 2014 plusieurs vidéos sur Youtube, dans lesquelles il aurait fait part de sa haine des femmes pour diverses raisons, certaines liées à des outrages dont il aurait souffert dans ses jeunes années. Dans une de ces vidéos, il se serait identifié à « Eliott Roger », un terroriste connu de la communauté INCEL, déjà cité par le terroriste Alek Minassian, arrêté à Toronto au printemps dernier. Dans d’autres vidéos, il aurait aussi tenu des propos racistes, et proposé d’installer des mines anti-personnel à la frontière mexicaine.

Le 2 novembre 2018, Scott Paul Beierle s’est subitement radicalisé, attaquant une salle de Yoga où se trouvaient une dizaine de personnes. Beierle a sorti une arme d’un sac en plastique noir et a tiré à multiples reprises dans la salle de Yoga « Hot Yoga », tuant 2 femmes, et en blessant 4, l’une des blessée ayant reçu 9 balles, selon le Washington Post. Les personnes décédées sont une étudiante de l’Université de Floride nommée Maura Binkley, 21 ans, et une physicienne dans la même université nommée Nancy Van Vessem, âgée de 61 ans.

Puis selon toutes les apparences, Beierle a retourné l’arme contre lui, et il s’est donné la mort.

Solitude, célibat mal vécu, déficit d’emplois, chômage, problèmes psychologiques, propagation d’images de femme déshumanisées, absence de projection dans l’avenir, déficit d’existence, révèlent une nouvelle fois qu’ils sont les ingrédients qui mènent d’abord à la haine, et ensuite au terrorisme, qu’il soit Incel, islamiste, d’extrême droite, ou autre, la possession d’armes à feu ou de couteaux favorisant le passage à l’acte.

Vincent Rey, findutravail.net

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *