Une semaine d’actualité …

l’Aquarius interdit d’accoster – stop- Munitions de guerre utilisées contre des migrants – stop – Attentat Végan contre un abattoir – stop – Meurtre du responsable de la police municipale à Rodez – stop – Attentat de grande ampleur déjoué aux Pays Bas – stop- ….

Chaque jour apparaissent de nouveau signes, indiquant une exacerbation des tensions. La précarisation, l’aggravation des inégalités, l’aliénation publicitaire, ou le productivisme qui sont à l’origine de tous ces actes incriminent le capitalisme. Nous ne voulons pas le voir. Les gouvernements, les journalistes se focalisent sur l’immigration, en dehors de toute mise en perspective…

28 septembre :
Une femme en détresse tentant de se suicider, tente d’assassiner le pompier venu à son secours, en tentant de le poignarder..

27 septembre :
– Un incendie criminel détruit un abattoir de 3000 m² à Haut-Valroney dans l’Ain. Les prémices d’un terrorisme Végan ?

– Un attentat de grande ampleur déjoué au pays bas, impliquant des ceintures d’explosifs, une voiture piégée, et des Kalashnikov AK47.

– débat Wauquiez-Philippe : le 1er ministre de la France discute avec Vaulquiez, malgré l’existence de ce tract nauséabond

– un homme de 39 ans excédé parce qu’on lui a retiré son chien, s’en prend au couteau au responsable de la police municipale de Rodez et le tue.

26 septembre 2018
– L’Aquarius se fait retirer son pavillon panaméen, il ne peut plus accoster. A bord, 58 rescapés, qu’une longue négociation a permis de répartir dans plusieurs pays européens. Sans pavillon, il ne pourra plus repartir au secours des migrants avant plusieurs semaines. (Voir cet article du Monde qui n’est pas choqué d’évoquer cette « longue négociation » sur l’accueil de …58 personnes. En quoi cela constitue-t-il une information, sauf si on veut en dénoncer le scandale ?)

– La marine marocaine ouvre le feu sur un « go fast » transportant des migrants vers l’Espagne : une femme de 22 ans tuée et deux blessés dont un grave, qui a dû être amputé. Au Maroc, un jeune sur trois de moins de 25 ans est au chômage, et depuis 2018, 38.000 personnes ont migré vers l’Espagne selon l’OIM.

– 400 migrants installent un camp de tentes au centre de Nantes, après avoir été exclus d’un autre endroit, pour des raisons sanitaires.

– E Macron rappelle que l’humanisme, ce n’est pas « les bons sentiments », et il rappelle la politique de la France qui est de « lutter contre les passeurs, et renvoyer dans leur pays les migrants économiques ».

Une manifestation de bouchers, d’éleveurs,et de charcutiers, manifestent contre les anti-pécistes dans les Yvelines.

24 septembre :
– le SAMU du Var équipe ses employés de gilets pare-balle. L’article du Figaro

12 septembre :

– Six personnes – cinq femmes et un homme- ont été arrêtées lundi et mardi dans le cadre de l’enquête sur les attaques de plusieurs commerces de viande.

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *