Avec la DS7 « Crossback », Citroën nous prend pour des … consommateurs ?

Ci-dessous le texte d’une publicité de Citroën, qu’il peut être utile de lire, pour se rendre compte des valeurs qu’elle colporte…

« Vous aimez être à la pointe du raffinement ?
DS Automobile présente … « DS7 Crossback »

Avec ses projecteurs ciselés, telles des pièces de joaillerie,
Et ses feux tridimensionnels en forme d’écaille,
Ce SUV d’avant-garde incarne le savoir faire français.
Paré de matériaux nobles, comme le cuir nappa
sublimé par des coutures « point perle », l’alcantara ou le cristal noir,
DS7 Crossback signe un intérieur haute couture

DS automobile vous convie à essayer DS7 CROSSBACK dans son nouveau réseau exclusif »

Remarquez comme l’achat d’une DS7 Crossback, fera de vous un aristocrate…les thèmes de la noblesse, de la joaillerie, avec un zest de bestialité (des yeux de caméléons, de l’écaille, quel animal terrifiant !). Et de plus un nom anglais : « crossback ». (traduction : retraverser. En français ça ferait moins chouette : j’ai acheté une citroën « retraverser », ça en jette moins…)

Nous ferait-on prendre des vessies pour des lanternes ? Où est l’innovation ? La photo ci-dessous vous montre que c’est une auto comme les autres.

La véritable noblesse serait ailleurs : de concevoir des voitures modulaires, évitant de les jeter en totalité à la poubelle tous les 10 ans. La marque Citroën s’est pourtant illustrée par le passé par de véritables innovations : la « Traction avant » a révolutionné la motricité, la « deux chevaux » était le premier véhicule tout terrain léger, l’ID 19 (surnommée « idée 19 » !) a révolutionné la suspension.

De l’ « ID 19 » à la « DS7 Crossback », l’ultra-libéralisme anglo-saxon est passé par là. L’innovation de 1960 était technologique. Celle de 2018 est commerciale, et se cantonne à exciter chez le con…sommateur, l’aspiration vulgaire et surannée, à devenir un aristocrate.

On ne peut pas croire que les ingénieurs n’ont rien d’autre dans les cartons. Reprenons la main, supprimons la publicité, contrôlons l’innovation !

Vincent Rey, findutravail.net.

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *